Euro 2020

L'Italie est au-dessus

En préparation en Suisse, l'Arabie Saoudite affrontait hier l'Italie en amical. Et la marche était trop haute pour les Saoudiens.

L'Italie a beau être la plus grande absente de la Coupe du monde en Russie, elle n'en reste pas moins l'une des meilleures nations de la planète foot. Alors se frotter à la Squadra Azzura en amical pour se préparer au haut niveau de la compétition est un excellent révélateur du niveau réel de son équipe.

Ainsi, l'Arabie Saoudite a défié les hommes de Roberto Mancini, dont c'était la première sur le banc italien, à Saint-Gall, en Suisse, où elle effectue son stage de préparation au Mondial. En première période, l'Italie a prouvé aux Saoudiens que même en n'ayant pas réussi à se qualifier pour la Coupe du monde, elle n'en reste pas moins plusieurs marches au-dessus. Ultra-dominatrice, la Nazionale a ouvert le score dès la 21e minute grâce à une frappe de 25 mètres du revenant Mario Balotelli. L'avant-centre n'avait plus été convoqué avec la sélection nationale depuis le dernier Mondial, il y a 4 ans.

Malchanceux sur une frappe de Criscito qui s'est écrasée sur la barre, les Italiens vont ensuite doubler la mise en seconde mi-temps par Andrea Belotti qui, en deux temps, va convertir un bon corner de Jorgihno (69e). Baissant en rythme après avoir fait le break, la Squadra Azzura va voir l'Arabie Saoudite revenir au score suite à une erreur de Zapacosta qui laisse tout le loisir à Al-Shehri de réduire la marque (78e). Il sera toutefois trop tard pour que les Saoudiens espèrent plus, les ouailles de Mancini ont ensuite fermé leur défense à double tour et plus rien ne pouvait passer.

L'Arabie Saoudite pourra se rassurer en se disant qu'elle n'a pas pris de raclée, mais n'aura tout de même rien montré ou presque durant ce match. La Nazionale, de son côté, a bien lancé son chantier de reconstruction avec la présence de nombreux nouveaux tels qu'Emerson, Daniele Baselli, Rolando Mandragora, Domenico Berardi ou Mattia Caldara, mais aussi des revenants comme Mario Balotelli ou Domenico Criscito.

Ça peut vous intéresser