Euro 2020

Les notes d'Espagne-Maroc

Les notes d'Espagne-Maroc
Boutaïb a marqué contre les Espagnols - Iconsport

On s’attendait à un match inintéressant entre l’Espagne et le Maroc, le premier et le dernier du groupe… au mieux la Roja n'allait faire qu’une bouchée des Lions de l’Atlas et filer en huitièmes de finale. Mais ce Mondial 2018 est surprenant, on devrait le savoir depuis le temps et cette rencontre s’est révélée haletante jusqu’aux derniers instants puisque l’Espagne a tout simplement frôlé l’élimination. Au final pour les Ibères : un match nul 2-2 arraché dans les dernières secondes et une première place miraculeuse pour les hommes de Fernando Hierro.

LA NOTE DU MATCH (65/100)

Spectacle général (13/20) : On ne va pas mentir on ne s’est pas ennuyé devant cette rencontre. Les Marocains surmotivés ont bien failli jouer un mauvais tour à la Roja. Des buts, un ballon qui faisait l’aller-retour entre les deux cages et des gestes magnifiques de la part des Espagnols, on ne peut qu’applaudir la performance des deux nations. Mais que dire des ratés espagnols, ils n’étaient pas dans un bon jour et ça s’est vu, ils ont envoyés un nombre incalculable de ballons dans le ciel russe et au final les Lions de l’Atlas ont failli en profiter.

Occasions et buts (14/20) : 4 buts, énormément d’occasions et une barre transversale venue de nulle part pour Amrabat, on a été servi ! Les Marocains ont été réalistes et se sont procurés peu de situations dangereuses. Au contraire les Espagnols se sont installés dans la surface de réparation marocaine sans trouver la faille. Un bon match mais qui aurait pu aboutir à plus de buts.

Qualité technique (14/20) : Que dire du match des milieux de terrain espagnols… toujours justes ils ont illuminé la rencontre avec leurs gestes et leurs actions très bien menées. Dribbles, talonnades, une-deux il nous faudrait un article complet pour vous parler de leur match. Malheureusement le reste n’a pas été tip-top. Beaucoup de déchets devant les cages, des ballons perdus et énormément de frappes ratées… On retiendra surtout l'erreur de Sergio Ramos qui entraine le premier but marocain. Les Lions de l'Atlas quant à eux ont joué juste mais sans grain de folie.  

Scénario et suspense (16/20) : Le scénario a été indécis ça c’est sûr ! Les Espagnols n’ont pas réussi à faire la différence et les Marocains ont bien joué leur coup. On a vécu une course-poursuite entre les deux équipes et finalement c’est la VAR qui l'a emporté. Et oui, en 2018, le football est un sport qui se joue à onze contre onze et à la fin, c'est la technologie qui gagne. 90ème minute, un bijou de Iago Aspas au fond des filets, un but d’abord refusé… la tension est palpable au bord du terrain. Après plusieurs minutes, l’arbitre annonce que l’attaquant espagnol n’est pas hors-jeu et sa Madjer est validée ! 2-2 au bout du suspense. Déception côté marocain et soulagement pour la Roja.

Bonus et malus (8/20) : Pour cette catégorie, on vous explique, on part de 10/20 à chaque coup d'envoi et on fait gonfler ou baisser la note selon nos propres critères subjectifs (on est le jury, on fait ce qu'on veut) : 

  • -10 pour le comportement marocain après le but d’Iago Aspas. Ils ont tout d’abord refusé de reprendre le jeu avant de se chauffer avec le banc espagnol
  • +5 pour le match d’Andres Iniesta, il manquera terriblement au football… Mention spéciale à ses copains Isco et Thiago
  • +3 pour la frappe monstrueuse d’Amrabat sur la barre transversale. Ca aurait été l’un des buts de ce Mondial, De Gea était totalement battu.
  • +2 pour la VAR : d'abord refusé, la VAR a permis de valider le but d'Aspas dans les derniers instants
  • -2 pour l'erreur de Ramos qui entraine le but marocain : le capitaine de la Roja n'était pas dans son assiette aujourd'hui, beaucoup d'incertitudes et d'erreurs pour le Madrilène.

 

 

 

 

 

 

Ça peut vous intéresser